Par la plume et l'encre, que l'histoire des Caïnites soit...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Albrecht , Parangon de l'Humanité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Conteur
Admin
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Albrecht , Parangon de l'Humanité   Dim 13 Fév - 21:35


Albrecht de Vienne



Synthése


Race: Caïnite

Clan: Tremere

Generation:6ème

Voie: Humanité

Sire: Basileus Abétorius

Infants connus:

Fils connu: Sabriel (Francesco di Lampedusa)

Age: Inconnu



Apparence physique:


Albrecht possède un physique imposant. D'un bon mètre quatre-vingt, ses larges épaules donnent au mage une apparence impressionnante de puissance, renforcée par le port d'une immense cape noire de sorcier. Son visage, blanc comme la craie semble être marqué de profondes rides, malgré une apparente jeunesse, signe d'un vieillissement précoce ou accéléré. Ses cheveux noirs tendent au gris sur leurs extrémités, et ses yeux noirs sans pupilles sont deux puits insondables. Son visage n'exprime aucune émotion, mais lorsqu'on rencontre Albrecht de Vienne, une impression de malêtre et de crainte s'installe.


Informations recueillies



D’après ce qu'on en sait, Albrecht de Vienne était autrefois un jeune mage puissant et influent de l'ordre d'Hérmés, au sein de la maison Tremeres qui n'avait alors pas encore acquis le pouvoir caïnite.

Envoyé il y'a plus de deux siécles au sein du Temple par son maître, l'archimage Abétorius pour collecter des informations sur cette mystérieuses organisation de caïnites, Albrecht encore humain, à progressivement appris à apprécier, et comprendre les vampires qui résidaient dans le Temple.

On sait qu'il fut particulièrement proche du Salubrien Albriel, co-fondateur du Temple qu'il considéra longtemps comme un second père.

Au sein du Temple, il fit également la connaissance de Jin'thora, salubrienne et infante d'Anaorielle, elle même infante d'Albriel. L'amitié se changea au fil du temps en amour, et ce sentiment devint pour la vampire et l'humain si fort, que l'impossible se produisit...

En effet, de l'union de Jin'thora la vampire, adepte de la voie de l'humanité et de l'humain Albrecht, naquit un fils. Ce miracle, certainement permis par l'ascension de Jin'thora sur la voie de l'humanité, est à ce jour le seul cas connut.

Cet enfant exceptionnel, est mentionné comme le "Fils de l'humanité" dans la prophétie de Caspien, bien que personne ne connaisse son rôle.

Albrecht et Jin'thora lui donnèrent le nom de Sabriel, en hommage aux deux anciens mythiques de la ligné de Jin'thora Samiel infant de Saulot, et Albriel infant de Samiel.

Bien qu'il est renié son héritage et sa nature, cet enfant, qui se fait nommé aujourd'hui Francesco di Lampedusa est lui même devenu un Caïnite Salubrien.

Au cours de la première guerre du Temple, Albrecht dû combattre son ami et maître Albriel qui voulait s'emparer de l'enfant Sabriel.

Ayant réussi, grâce à ces pouvoirs magiques a contenir la puissance phénoménale d'Albriel, Albrecht confia son fils à Mariuso di Lampedusa, caïnite adepte de la voie des rois, pour qu'il le mette à l'abris, en présisant qu'il ne devait jamais savoir ou son fils été caché.

Bien des années plus tard, lorsque Albrecht fût etreint de force par l'archimage Abétorius de la maison Tremere, il devint un vampire Tremere de la 6éme génération.

Les Tremere était devenu des caïnite en diablorisant l'antédiluvien Saulot, et ils traquaient alors les Salubriens pour éradiquer ce clan et affirmer leur légitimité.

Pendant cette période, Albrecht s'attacha a retrouver et capturé Albriel, ce qu'il parvint a faire. Dans les entrailles de Céoris, la grande forteresse des Tremeres, Albrecht diablorisa son ancien ami ayant révélé sa nature maléfique, afin de détruire la menace qu'il représentait désormais pour le monde tout en préservant ses connaissances millénaires...

Malheureusement, la volonté d'Albriel était puissante, et il disputa rapidement le contrôle de son corps à ALbrecht...

Bien qu'on ignore la part de contrôle d'ALbrecht et d'Albriel sur ce corps, on sait qu'Albrecht en vint à tuer son ancienne amour, Jin'thora durant la purge à l'encontre des Salubrien. Il épargna cependant Francesco di Lampedusa, récement étreint par cette dérniére...

Aujourd'hui, ALbrecht est devenu à la fois ALbriel et le n° XII de l'Askalör... et nul ne sait réellement quels sont ses projets, ni si il reste en ce corps une part de l'homme brave et bon qu'il fut autrefois




Dernière édition par Conteur le Sam 10 Nov - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-sandro.vampire-legend.com
Sabriel
Antédiluvien
Antédiluvien
avatar

Messages : 731
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 27

MessageSujet: Re: Albrecht , Parangon de l'Humanité   Mar 13 Mar - 17:22

Maj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conteur
Admin
avatar

Messages : 1292
Date d'inscription : 04/08/2009

MessageSujet: Re: Albrecht , Parangon de l'Humanité   Sam 10 Nov - 18:35

Grosse MAJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chroniques-sandro.vampire-legend.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albrecht , Parangon de l'Humanité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albrecht , Parangon de l'Humanité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRESCRIPTION NON APPLICABLE POURLES CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ SELON MICHEL FORST
» A la limite de l'humanité
» Un geste d'humanité {Léandre de Vallombreuse & Benoît de Courtenvaux}
» Gawain, le parangon de la vertu chevaleresque[Ayael]
» Monstruosité ou humanité ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chroniques de Sandro :: L'Intrigue Principale :: Chapitre 2: Alliés, Antagonistes, Neutres :: Antagonistes-
Sauter vers: